Et oui, toutes les sagas ont une fin. Et c’est avec beaucoup de bonheur que je vous annonce la fin de celle du réservoir. En effet, j’ai pu avancer ces derniers jours et j’ai finalisé le réservoir secondaire.

Mais petit rappel : lors du dernier épisode, je m’étais rendu compte que j’avais réalisé une passoire pour spaghetti plutôt qu’un réservoir. Il fallait agir, et j’ai donc commandé un kit Restom.

Le principe est simple : 3 étapes. La première vise à dégraisser l’intérieur du réservoir. La seconde est un traitement phosphaté qui élimine la rouille. Enfin, la dernière étape est l’ajout d’une couche d’époxy. Pour éviter aux différents liquides de traitement de fuir, j’ai du boucher tous les trous avec de la bande adhésive.

Voici 1 photo de l’intérieur du réservoir après traitement. J’ai testé avec un verre d’eau. Il ne fuit plus !!!!!!

Cela étant fait, il a fallu attendre 1 semaine que l’époxy durcisse parfaitement. J’ai ensuite pu passer à la peinture. Tout d’abord 2 couches de primer rouge. Ensuite, enfin du beige !!!!


Voici le résultat final avant montage:

Parallèlement, j’ai continué la réalisation de la sangle d’attache.

Ensuite, j’ai percé quelques trous dans la caisse. Le premier est la sortie d’essence.

Et les suivants m’ont permis d’attacher la sangle. Voici donc le résultat final :

Et la comparaison avec le réservoir (original celui-là) d’une autre M201 SAHARA:


Je sais qu’il n’est pas parfait et certainement sur les soudures, mais je reste quand même assez fier de la réalisation.



C’est donc avec un grand OUF que je clôture cette phase de la transformation. Je suis heureux de pouvoir ENFIN passer à autre chose, comme l’installation d’un poste radio par exemple…

Sur ce, A+