Réactivation du blog

2 mois et demi… 2 mois et demi que je ne me suis pas penché sur ce blog. Mes plus plates excuses à mes quelques lecteurs assidus. Mon changement de boulot fin 2019 a impliqué une formation poussée qui m’a éloigné de mon clavier. De mon clavier certainement, mais pas des jeeps ni des M201 SAHARA. Voici donc un petit résumé de ce qui s’est passé depuis mon dernier article paru en décembre 2019.

Tout d’abord, professionnellement, j’ai quitté la belle Autriche pour la France. Adieu Schnitzel et Schwimmwagen, mon travail me rapproche des origines de mon Hotchkiss. A un point tel que j’ai appris qu’une des formations que j’ai dû suivre à Paray-Vieille-Poste avait lieu dans les anciennes usines Técalémit… J’ai donc eu un cours de sureté là où il y a un peu plus de 60 ans furent peut-être construits les pré-filtres à air des M201 SAHARA. Culte quand même !

Les usines Técalémit à Orly Paray-Vieille-Poste, qui deviendront le siège d’Air Inter, puis des bureaux d’Air France.

Et pour parler du boulot, il m’a permis d’aller à Alger. J’étais donc assez ému de fouler le pied du pays qui vit le déploiement des jeeps M201 Sahara. Mon impression restera finalement assez mitigée. Les événements politiques nous obligeant à rester à l’hôtel ou dans le parc attenant, je n’ai pas pu me balader dans le vieil Alger comme je le voulais. L’indépendance d’un peuple est une bonne chose, mais force est de constater que les anciennes colonies n’ont souvent gagné qu’une liberté toute relative. Et concernant l’Algérie, j’ai eu le sentiment que la Chine avait remplacé la France, dans une sorte de colonialisme du XXIè siècle qui ne porte pas son nom.

Le jardin d’essai du Hamma…
Vestige de la période coloniale: la façade du zoo, dont les standards de bien-être animalier sont loin de ceux de l’Europe.

Autre avantage de ce changement de lieu de travail, je croise beaucoup plus souvent Christian Huet avec qui j’échangeais uniquement téléphoniquement depuis le début du projet. Entre 2 diners bien copieux préparé par sa charmante épouse, il m’a emmené visiter JeepVillage et voici quelques photos de ce temple de la jeep situé au sud de Paris.

Jeep Village…
La philosophie est plus à la reconstruction des jeeps qu’à leur rénovation.
caverne d’Alibaba…
Tiens, des Michelin XC!
Le stock de pièces
Et le traditionnel « selfie »!

J’ai vraiment bien apprécié cette visite et nous avons eu l’occasion de parler avec le boss, Denis Le Priol. J’ai rencontré un vrai passionné, un amoureux de la jeep et des véhicules militaires en général, et qui a réussi à transformer sa passion en affaire qui tourne rondement. Chapeau. J’ai eu le droit à une visite complète des ateliers ainsi qu’à un petit détour dans la collection privée de JeepVillage. Ce fut une matinée parfaite, qui se termina autour de quelques bouteilles de Beaujolais nouveau. Et oui, j’ai presque déjà oublié mes Zweigelt et Blaufrankisch autrichiens.

Au niveau de ma jeep, la pauvre dormait dans une tente dans mon jardin. Je lui ai enfin trouvé un toit à 500m de chez moi. Elle va donc arrêter de rouiller devant mon nez ce qui me rendait malade…

Au sec!!!!

En revanche, je n’ai pas eu le temps d’effectuer des travaux dessus. Voici une liste non-exhaustive des TO DO :

  • Rénover le réservoir d’origine acheté en novembre sur LBC
  • Installer le réservoir et le connecter au circuit d’essence
  • Finaliser le circuit d’essence « Sahara »
  • Finaliser le gonfleur BAVOX et permettre son installation sur la jeep
  • Petit travail de soudure sur le capot pour le passage de la conduite du pré-filtre à air.
  • Fixation du tuyau du pré-filtre sur l’aile avant droite
  • Connexion du préfiltre au pot d‘échappement.
  • Modification du boitier d’interrupteur du phare et des essuie-glaces. Le contact est mauvais et le phare ne s’allume pas.
  • Remplacer la sellerie kaki par une sellerie d’origine couleur sable.

J’ai trouvé quelques belles pièces sur Internet en rapport avec ma SAHARA. En effet, chose très rare, j’ai dégotté un képi de Lieutenant-Colonel de compagnies sahariennes. C’est le képi de Sichler (ou cela aurait pu l’être). Il me le fallait absolument pour compléter ma jeep. J’ai également trouvé un Sarouel d’époque. Mon objectif est d’avoir un uniforme de parade complet afin d’habiller un mannequin. Je cherche encore la veste saharienne. Si vous voulez en savoir un peu plus sur les habits de l’AF dans le Sahara, je vous renvoie à l’article de mon blog « Mode Saharienne ».

Magnifique képi d’un Lieutenant-Colonel de compagnies sahariennes. Le même à coup sur que celui du Lieutenant-Colonel Sichler!

Concernant le blog, je vais essayer de vous faire suivre mes derniers travaux dès que je m’y remets. Je travaille aussi sur certains articles liés au Sahara ou à la jeep et dont voici un petit avant-gout :  

  • Les jeeps post-Sahara
  • Les autres jeeps du désert
  • Le rapatriement des jeeps
  • L’aviation française au Sahara
  • Quelques analyses de photos

Dernier point, encore tenu secret et qui explique aussi mon manque d’activité sur le blog. Nous finalisons Jean-Louis Martin (hotchkissm201.fr) et moi un projet un peu fou. Vous en saurez plus dans les mois qui viennent. D’ici là, motus mais y’a du lourd qui va débarquer !!!!!

A+

Big One

Un commentaire

  1. Quelle surprise de voir une de mes lectures favorites sur le NET reprendre goût à la vie,encore un bon article, que dis je un très bon article toujours bien émaillé de détails savoureux comme la cuisine de Mme J…….H…
    A + pour une nouvelle aventure HOTCHKISSIENE.
    Le Hussard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *