Pare-Brise

Le projet de transformation de la Jeep remonte à novembre. Cela fait donc 7 mois que je fouille les recoins du Bon Coin et de eBay pour trouver des pièces de sahariennes. Parallèlement, j’ai fait faire quelques pièces chez un ferronnier de la région. Par contre, à cause du boulot, il m’a été impossible d’avancer réellement. Un horaire particulièrement favorable en mai me permet enfin de m’attaquer à la Jeep. Ma priorité : le pare-brise. Les caoutchoucs étaient foutus et il nécessite des ajouts sahariens non négligeables. Je l’ai donc totalement démonté et entamé une remise à neuf (enfin presque, parce que y’a rien de pire qu’une Jeep trop neuve…).

La particularité du pare-brise saharien est la présence du phare de recherche Auteroche. Celui-ci est monté sur une pate se fixant sur une petite plaque soudée au cadre du pare-brise.

Les Dodge sahariens sont également équipés d’un phare de recherche.

Je me suis posé la question de l’utilité de ce phare dans le désert. Certes, il permet de fouiller l’obscurité et les dunes, pour autant sa valeur ajoutée n’est pas évidente. En effet il est également un indicateur plus que fiable de votre position : « Visez la lumière !!! »

Mais c’est peut-être cela qui le rend intéressant, afin justement de signaler sa position dans un environnement extrême où il est très facile de se perdre.

L’alimentation électrique du phare passe par le connecteur en bas à gauche du pare-brise. Ce connecteur alimente également les essuie-glaces, dont l’interrupteur est situé sur le tableau de bord : Cela pose un problème. Il faut placer 2 interrupteurs après le connecteur afin de pouvoir choisir entre la fonction essuie-glace et la fonction phare de recherche.

Le design de la console n’était pas clair. Il faut étudier les photos à la loupe. Tout d’abord sa forme, qui apparait sur la photo suivante :

Ensuite, concernant sa taille, on trouve des photos de pare-brise saharien. Son placement nécessite 3 trous : 2 pour son attache, le 3ème pour fixer une bague attachant les câbles ensemble. C’est grâce à ces trous et en appliquant une règle de 3 que j’ai pu estimer ses dimensions.

Il existe un schéma électrique du pare-brise. Il ne reste qu’à placer les câbles !!!

Les interrupteurs à tirette proviennent d’eBay.

Le phare est fixé sur un petit bras (dispo dans le Sud-Ouest), qui est lui-même fixé sur une plaque soudée sur le cadre du pare-brise.

Finalement, j’ai trouvé le phare sur Le Bon Coin. Il lui manque juste la poignée : j’en attends une.

Une fois tout monté, on passe à la peinture.

Puis enfin, les finitions avec les marquages de la Jeep, à gauche l’As de Pique et à droite, la Croix du Sud du 3ème Groupe de Transport. Pour ce faire, peinture main levée ou quasi. La perfection n’existe pas pour des peintures effectuées à 40° à l’ombre par des appelés!


A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *