Oh la belle surprise!!

Ceux qui suivent cette « page d’information » sur les jeeps M201 Sahara le savent, ma recherche sur ce sujet a été principalement basée sur l’analyse de photos d’époque. Cela m’a permis de découvrir des détails inconnus, des marquages d’unités, des adaptations de terrain de cette jeep très rare.

J’ai donc écumé les sites Internet, les forums d’anciens Sahariens, à la recherche de clichés. Et cette recherche fut assez fructueuse puisque j’ai maintenant une base de données de plus de 200 photos de M201 Sahara. Mes découvertes, et c’est logique, se font depuis quelques mois beaucoup plus rares, voire inexistantes tant et si bien que j’ai plus ou moins arrêté de fouiller les tréfonds du World Wide Web ! Le mois passé pourtant, grâce à un internaute qui a pris contact avec moi, j’ai pu consulter un classeur de photos d’un ancien mécano de la 12e CSM. Cela m’a permis de rajouter quelques très beaux clichés à ma base de données. Ce fut une chance énorme qui j’espère se reproduira. Qui sait ? Il est certain que des albums de photos d’anciens tringlots trainent quelque part dans des greniers.

Pour résumer tout cela, de chercheur actif je suis passé en mode passif. C’est dire ma surprise quand une nouvelle photo de M201 est sortie, à un endroit que je n’aurais jamais pu imaginer !!!!

Or donc, la semaine passée, je décide de faire un rapide tour sur le site Internet de la Libre Belgique avant de me coucher. Pour les français qui me lisent, il s’agit avec Le Soir d’un des 2 journaux les plus importants et sérieux en Belgique. Qu’elle ne fut pas ma surprise de tomber sur l’article suivant :

Article de La Libre Belgique relatant les dégâts provoqués par les essais nucléaires français dans le Sahara ainsi que les demandes d’indemnisation de l’Algérie, 61 ans après les essais (drôle d’année pour un « anniversaire », cela dit en passant…).

Et oui, il était illustré d’une M201 Sahara de la Gendarmerie Prévôtale immatriculée 211 4010 !!! Une photo que je ne connaissais pas !!!!! Dans ma gazette !!! Dingue non ?

Cette illustration est une photo d’une photo d’un album, d’où le cadrage de travers. Qu’à cela ne tienne, j’ai photoshopé le tout et voici cette photo recadrée.

La photo recadrée et aplanie. Au passage vous noterez la dérision du gendarme qui se fait prendre en photo en-dessous de ce panneau! C’est humain, j’aurais fait de même!!!
Petit zoom sur la jeep. Au passage notez les inscriptions sur le parechoc. PM doit probablement faire référence à Police Militaire car c’est une des mission de la Prévôtale.

C’est la 3ème jeep de la Gendarmerie Prévôtale dont je possède une photo . Voici les 2 autres. Au passage, il y a de plus en plus de reproduction de M201 Sahara qui circulent. Je trouve que ce marquage assez original de la Gendarmerie mériterait de se trouver sur l’une d’elle. Avis aux amateurs de configuration rare!!!

M201 Sahara Gendarmerie Prévôtale
M201 Sahara Gendarmerie Prévôotale

Mais revenons à la jeep 211 4010. Elle est intéressante à plus d’un point parce que je pense l’avoir identifiée sur une autre photo, mais avec d’autres marquages.

La jeep à la calandre bicolore, 2ème à partir de la gauche est une M201 Sahara 24V dont l’immatriculation se termine par 010.

Je m’explique : pour les M201 Sahara 24V, j’ai identifié des séries d’immatriculations pour les années 1961 et 1962.

Pour 1961, j’ai 14 photos de jeeps différentes dans la série allant de 211 4004 à 211 4089. Pour 1962, j’ai 21 photos individuelles de jeeps dans la série allant de 221 2130 à 221 2301. J’en ai déduit que toutes les jeeps de ces séries sont des M201 Sahara. De plus je n’ai jamais trouvé une photo d’une jeep n’appartenant pas à ces séries. Donc, sur la photo précédente, la jeep au premier plan possède un coffre à outil et n’a pas de phare de blackout. 2 détails qui en font certainement une M201 Sahara 24V (par l’absence de blackout). Sa plaque se terminant par 010, la seule immatriculation possible serait 211 4010 : notre jeep de la prévôtale donc ! Pourtant ces jeeps semblent assez différentes dans leur marquage. La photo avec le gendarme n’est pas datée alors que la seconde date de 1966 et représente un convoi lors de l’évacuation des bases françaises. Il se peut très bien qu’il s’agisse donc de la même jeep ayant été repeinte. Le pochoir utilisé pour les numéros de la plaque est différent. Autre différence, la jeep sur le convoi n’a pas de phare de recherche Auteroche sur le parebrise. Mais ce n’est pas la première fois que je vois une M201 Sahara avec un parebrise de M201 normale. Autre détail important celui-là, la peinture 2 tons de la calandre. Je m’étais arraché les cheveux dans un article pour essayer de trouver l’unité à laquelle ce marquage pouvait appartenir, persuadé que je n’avais pas à faire avec une calandre blanche et verte de la circulation routière. Et si je m’étais trompé ? Si cette calandre était en fait « vert et blanc » ? Cette jeep serait passée de la Gendarmerie Prévôtale à une compagnie de Circulation Routière et restant sans une fonction de police donc. Au passage elle aurait été repeinte, et son parebrise remplacé.

Voilà une belle hypothèse naturellement impossible à vérifier, mais qui me plait bien !

Sur ce,

A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.