Des sahariennes refont surface

Sur les plus de 20000 Jeep Hotchkiss construites entre 1955 et 1965, seulement +/- 400 sahariennes sont sorties des usines, ce qui en fait des objets très rares. De plus, la quasi-totalité de ces Jeep est passée en révision complète à la Maltournée : les 6V ont été transformées en 24V, les pièces ont souvent été mélangées avant d’être remontées, et tous les attributs sahariens ont été éliminés à coup de brasure et de disqueuse.

La seule saharienne dans son état quasi original connue est la 034 161, ancienne 6V de 1959 que l’on peut voir sur le site Hotchkissm201.fr

Grâce à mon blog, je suis rentré en contact avec différentes personnes possédant ou ayant possédé une saharienne. Je me lance dans l’ordre chronologique des sorties d’usine de ces survivantes.



M201 Sahara 034 090 de 1959

Cette Jeep a été achetée à Chamonix par un habitant de Gignac l’année passée. Son objectif était de trouver une Jeep abordable, de pouvoir la retaper à ses gouts et d’en profiter comme véhicule de ballade. En voulant connaitre l’historique de sa Jeep, le propriétaire a rapidement compris qu’il possédait une pièce rare. Il s’agit d’une M201 Sahara 6V de 1959 dont voici les données d’identification :

# immatriculation militaire 034 090

# châssis MS 3677 et # châssis armée 08594

# sortie de chaine Hotchkiss 9296

La grande sœur de cette Jeep a été prise en photo en Algérie en 1960. Il s’agit de la 034 089 qui servait dans le 401ème Régiment d’Artillerie Antiaérienne. Elle fait partie d’une série de saharienne dont les immatriculations connues vont de 034 072 à 034 171 (cf mon article : immatriculation des sahariennes).

Il est dès lors fort probable que cette jeep ait servi dans le même régiment.

Sur le châssis, on trouve encore les preuves sahariennes : trous rebouchés pour le coffre à outils , supports de la pompe à essence électrique disqués. La caisse par contre n’est pas originale.

Restes des soudures de la fixation de la pompe Autopulse

Voici les photos de cette très belle rénovation. Certes, elle n’a pas repris sa couleur sable, d’antan, mais sa couleur vert-olive lui va à ravir.



M201 Sahara 221 2148 de 1962

Cette Jeep a appartenu à la personne à qui j’ai acheté le coffre à outil Sahara. Il ne la possède malheureusement plus mais a pu me faire parvenir quelques photos. Elle fait partie de la série de sahariennes 221 2130 à 221 217x immatriculées en 1962 et dont fait également partie la Jeep du Lieutenant-Colonel Sichler que je tente de reproduire. Elle a donc probablement servi dans le 3ème Groue de Transport et est restée en Algérie jusque 1967.

Voici ses données d’identification :

# immatriculation militaire 221 2148

# châssis MS 1273

# châssis armée 17707

# sortie de chaine Hotchkiss 19187

Cette Jeep était (et est probablement toujours) en livrée kaki.



M201 Sahara 231 1871 de 1963

Enfin probablement une des dernières dans cet état : cette saharienne de 1963 possède encore sa caisse originale et son châssis n’a pas été modifié : On y trouve encore tous les détails d’une saharienne. Dans la caisse, les pontets de fixation et les différents trous percés pour le circuit secondaire d’essence. Sur le châssis, le support de fixation du gonfleur Bavox, les trous d’attache du coffre à outil, ainsi que les points d’attache de la pompe à essence Autopulse.

De par son année de fabrication, cette Jeep n’a probablement jamais été envoyée dans le désert algérien. Pourquoi n’a-t-elle pas été passée à la disqueuse? Mystère. Ce qui est intéressant est qu’il existe une photo de cette Jeep dans l’usine Hotchkiss en 1963 :

Voici ses données d’identification :

# immatriculation militaire 231 1871


# châssis MS 2162 ou 262 ou 1262 (?) et # châssis armée 21908

# sortie de chaine Hotchkiss 23555

Je suis également rentré en contact avec l’heureux possesseur de cette Jeep. Ce dernier compte la refaire dans sa livrée sable originale et lui mettre les marquages du 3ème Groupe de Transport.

Elle est visible sur le site des « collectionneurs de Véhicules Militaires Anciens« .

A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *